Introduction

Ce document est le résumé d’une formation que j’ai suivi  sur la gouvernance de l’Internet , j’ai décidé de partager cette expérience avec vous, parce que je pense que y a des gens qui veulent savoir comment internet fut créé, comment il fonctionne ,qui sont ceux qui l’aide à évoluer quels sont leurs droits et devoirs etc. Si c’est le cas vous êtes au bon endroit. Alors dans ce document, je vais commencer par vous  dire

  • Qu’est-ce qu’internet ?
  • Qu’est-ce que la Gouvernance internet ?

Importance de la notion de gouvernance internet

Quand j’ai commencé cette formation mon but ultime était de comprendre comment est ce que l’Internet fonctionne , qu’est ce qu’on peut faire de cette ressources , quel est l’impact que peut avoir l’Internet sur la couche juvénile et surtout  sur la gente  féminine .la formation parlait de gouvernance internet , et moi je ne pensais qu’à internet, c’est-à-dire je voulais satisfaire ma curiosité. Mais quand j’ai commencé à suivre la formation je me suis rendu compte qu’ internet seulement ne suffit pas c’est comme quand je dis maison , oui c’est comme ça que moi je qualifie internet ,une maison elle contient tout de tout  c’est un peu comme internet. Pourtant une maison ça s’organise, se fait diriger, se fait entretenir. Internet aussi à besoin de tout ça c’est pourquoi on parle de gouvernance internet.

Tu as crée une application à qui t’adresser s’il y a pas d’intense qui s’occupe de cela

Tu as développé un protocole à qui t’adresser. Voilà pourquoi il faut qu’Internet soit gouverné pour qu’il est un rôle que chaque acteurs doit jouer.

 

Remerciement

J’aimerais remercier tout ceux qui m’ont aidé au cours de cette formation parmi ceux que je veux remercier il y a

Mr Jean Baptiste Milligo mon formateur et président de l’Internet société chapitre Burkinabé

Mr sankoumba kourouma le coordonnateur local de cette formation 

 Mr Boniface Lamah l’ex vice-président de l’Internet Society chapitre Guinéen

 

Et l’ensemble des participants  de la formation pour leurs différentes approches pendant les cours c’était vraiment ressourçant.

 

SIGLES

 

GI: Gouvernance Internet

ISOC: Internet Society

ARPANET:Advanced Research Project Agency Net

TCP/IP:Transport Control Protocol/Internet

NPL: Laboratoire National de Physique

WWW: World Wide Web

HTML: Hyper texte Markup Langage

HTTP: Hyper Texte Transport Protocol

CERN: Centre Européen de Recherche Nationale

NSFNET: National science Foundation NET.

PSINET: Performance Systems International.

ALTERNET: ALTERNET

IEEE: Institute of Electrovanne and Électronique Engineering

IETF: Internet Engineering Task Force

IAB: Internet Architecture Boad

ICANN: Internet Corporation Assigned Names and Numbers.

RIRs: Registres Internet Régionals

AFRINIC: African Network Information Centr

TLD: Top Level Domaine

AFTLD:  African Top Level Domaine

CCTLD: Country Code Top Level Domaine

SMSI: Sommet Mondial sur la Société de l’information.

W3C: World Wide Web Consortium

DNS: Domaine Names  Systems

OCDE: Organisation pour la Coopération et le Développement Économique.

                    Tables des matières

1-Définition et Historique de l’Internet

2-Histoire Technologique de l’Internet

3-Commercialisation de L’Internet

4-les membres de la communauté de l’Internet

5-Definition de la Gouvernance Internet,son origine, son importance

6-classification des questions de la Gouvernance Internet

7- Principes Politiques  de l’Internet

8_principes et droits humains

9-les acteurs et Groupes de parties prenantes de l’Internet


 1-Qu’est-ce qu’internet

Dans cette session de cet article nous parlerons de :

  • L’histoire de l’internet Et définition
  • L’histoire technologique de l’internet
  • La commercialisation de l’internet
  • Les membres de la communauté de l’internet

Historique  de l’Internet et définition

Définition de l’internet

D’autres me diront ,oui Internet c’est Facebook ou Google ou Messenger pourtant le mot INTERNET est composé de :

INTER : pour interconnecter, inter joindre

NET : dérivé de NETWORK un mot anglais qui signifie Réseau

Inter joindre tous les réseaux du monde entier (gouvernement, entreprises, bases militaires, Universités, fournisseurs d’accès) on obtient un réseau gigantesque qui est Internet. Plus pratique, Internet un réseau informatique  mondial constitué de réseau régionaux, nationaux, et privés.

L’histoire de ce géant réseau a commencé avec un projet appelé ARPANET, un projet de recherche mis en place par l’Advanced, Research, project, Agency (ARPA) en 1969 pendant la période de la guerre froide une Agence du ministère de la défense américaine.

Ce projet avait pour but, d’établir une communication de bases militaires en bases militaire, ARPA a donc mis un réseau d’ordinateurs décentralisé, chaque ordinateur de ce réseau pouvait communiquer avec tous les autres ordinateurs, parce que ce réseau n’avait pas de centre de contrôle. En bref en 1969, Internet était donc un réseau de transmission de données entres les bases militaires aux Etats Unies. ARPANET, a évolué et s’est vue ensuite utilisé par des universités et des établissements de recherche en Amérique du Nord etc.

Histoire Technologique de l’Internet

Il  faut retenir trois technologies qui ont impactés l’histoire de l’internet au cours de son évolution à savoir :

A-la commutation de paquets

B-le protocole de contrôle Transmission et protocole internet TCP/IP

C- le World wide web (www)

A-la commutation de paquets

Inventé en 1960 par deux scientifiques qui travaillaient indépendamment Paul Baran originaire des Etats Unies qui travaillait pour RAND Corporation et Donald Davies originaire du Royaume Uni qui travaillait pour le Laboratoire National de physique (NPL). Pour mieux comprendre, nous allons choisir une petite phrase comme (j’aime entreprendre) selon le principe de la commutation de paquet pour que cette phrase puisse être expédier vers un destinateur  notre phrase sera découpé en paquet, à chaque paquet sera assignée une adresse de destination.

Quelque soit le chemin empreinté par les paquets ils finissent par se rassembler à l’adresse qui leur a été assigné pour une lecture intégrale de notre phrase.

Voici une illustration pratique de la commutation de paquets avec notre phrase.

Pour un petit rappelle, le projet ARPANET a été le premier réseau de commutation de paquets.

. b- le protocole de contrôle, de transmission et le protocole internet. TCP/IP

Développé en 1973 par Robert Kahn et Vinton. Ces deux scientifiques ont publié un article en parlant du TCP/IP 1974 et en 1975 le TCP/IP a été officiellement reconnu par d’autre scientifique. Par définition, le TCP/IP selon le RFC615 est le protocole qui permet la transmission de donnée volumineux sur tout type de media, permettant ainsi à plusieurs réseaux indépendants de s’interconnecter. Contrairement à la commutation de paquet, le TCP/IP était plus avantageuse car il tenait compte de tous aspect de la communication(une possibilité de se connecter à plusieurs ordinateur, la position n’était plus un problème, la quantité du volume de transfert n’était plus un soucis). Moi je dirai que le TCP/IP est la version avancée de la commutation de paquets.

RFC(il contient des notes technique et organisationnelles à propos de l’internet et qui couvre plusieurs aspect informatique comme, les protocoles, procédures, programmes et concept, ainsi que des notes de réunion.)

 c- le wordl wide web(www) 

En Français  la toile d’araignée mondiale,  les applications de bases et lignes directrices existaient avant le World Wide Web, cependant internet n’était pas assez répandu et avec le world wide web qui avait mis des standards comme  le Langage Hyper texte HTML crée par Sir Tim Berners Lee (Hyper Text Markup Language) qui permet la création de site web et le Protocole de Transport de  Hyper Texte HTTP crée par Robert Cailliau (Hyper Text Transport Protocole) qui permet la communication entre les Navigateurs Web et les serveurs(ordinateurs), par définition le world wide web est système hypertexte public  qui fonctionne sur internet. Le web permet de consulter avec un navigateur des pages accessible sur des sites crée en

1990 il a permis l’évolution extrême de l’Internet à travers le monde, sachant qu’internet n’était spécifiquement connu que dans les milieu Universitaire.

Le degré de cette évolution s’est accru quand le (Centre Européen de Recherche National) CERN à rendu le logiciel du World Wide Web gratuit et facile d’accès en 1993.

Commercialisation  de l’Internet

Cette commercialisation dans le jargon de l’internet est la façon dont internet a évolué depuis ses premières technologies et communautés jusqu’à nos jours.

La commercialisation de l’internet est venue de L’ARPANET, qui a d’ailleurs été utiliser pour faire des recherches sur le TCP/IP et en 1983 le TCP/IP est devenu son protocole par défaut et à la même années le système de noms de domaine fut inventé par Paul Mockapetris comme (. Org ; Fr ; .edu ; .com.).

En 1985, la National Science Fondation (NSF) des Etats Unies a construit le NSFNET qui a remplacé ARPANET en 1990.

Le NSFNET avait commencé à interconnecter un bon nombre de réseau privé.

A la même année, des technologies réseaux plus avancés comme :

-PSINET

-ALTERNET

-CERFNET

-INTERNET ENGINEERING TASK FORCE(IETF)

Qui visait la nature décentralisé et collégiale de l’administration et la gestion de l’internet.

Les membres de la communauté de l’internet

Parallèlement à la croissance d’internet, sa communauté à aussi évolué. c’est à dire l’ensemble des acteurs qui ont contribué à son évolution. Et aujourd’hui elle comprend des membres venant de différente organisation dont :

-Internet Society (ISOC)

-Internet Architecture Board (IAB)

-World Wide Web consortium (W3C)

-Internet Engineering Task Force (IETF)

-Internet Corporation Assigned Names and Numbers (ICANN) et

-les registres   Internet Régionaux (RIRS) comme

Afrinic, African. Network Information Centre (le registre Internet de la région africaine)  -les organisation régionales TLD (top Level domaine= domaine de premier niveau) Comme AFTLD (association africaine des noms de domaine de premier niveau).

Nous définirons le rôle de certaine organisation au fur et à mesure.

NB : le TLD est la terminaison d’un nom de domaine comme .Org par exemple et il faut savoir qu’il travaille en collaboration avec le CCTLD (Country Code Top Level Domaine =Domaine National de premier niveau) le CCTLD est la terminaison d’un nom de domaine par pays comme. IC pour la Côte D’ivoire, .SN pour le Sénégal, .GN pour la Guinée.

La Gouvernance de l’internet

Nous ne pouvons donc finir ce document sans avoir apporter des clarifications sur la gouvernance de l’internet et de ses commentaires de nos jours. Ainsi dans cette de partie de ce document nous découvrirons les sujets ci-après :.

  • Définiton de la Gouvernance Internet son origine, son importance
  • Classification des questions de la Gouvernance de l’internet
  • Méthodologie d’analyse des questions de la Gouvernance de l’Internet
  • Principes politiques de l’internet
  • -Les acteurs et groupes de parties prenantes de l’internet
  • Définition de la Gouvernance de l’internet

La Gouvernance internet n’a pas de définitions standard par contre la majeur partie de ses définitions sont composées de deux éléments essentielles à savoir :

-la gestion de l’infrastructure  technique de l’internet comme (les numeros protocoles internet, les noms de domaine et serveurs racines)

-Ainsi que l’impact de l’internet sur la société ou sur les questions de politiques publiques comme le cybercrime et la propriété intellectuelle. Donc pour definir la Gouvernance de l’internet on peut dire que c’est la gestion des infrastructures Techniques d’internet ainsi que l’impact d’internet sur la société.

Il y a quand même des definitions adopté au évènement  de l’internet comme le SMSI et tant d’autres. Nous pouvons donc definir la Gouvernance de l’internet comme suit :

  • La Gouvernance de l’internet est l’élaboration et l’application par les Etats, le secteur privé,, la société civil, dans le cadre de leurs rôles respectif, de principes, de règles, procédures de prise de décision et programmes communs  propres à modeler l’évolution et l’utilisation de l’internet. Cette définition à été adopté en 2014 au sommet mondial sur la société de l’information( SMSI) est très pratique et  ouverte même si elle n’a pas été adopté à l’unanimité par l’ensemble des parties prenantes, il faut souligner que l’aspect multi partie prenantes de cette  définition ne fut jamais remis en cause.
  • Autrement, la Gouvernance de l’Internet fait référence essentiellement au développement de protocoles communs à la mise en place d’accord sur les standards et l’attribution des noms et adresses.
  • Classification des questions de la gouvernance de l’internet

La gouvernance de l’internet est très complexe puisqu’elle englobe des aspects variés, comme  technologie, socio-économique, développement, droit et politiques.

Alors pour abordé ces différents aspect divers groupes on fait un travail d’inventaire et de classification des questions de Gouvernance de l’internet dont :

  • Le groupe de travail sur la gouvernance de l’internet (GTGI) a énuméré

1-les infrastructures et gestion

Les question liées à l’infrastructure et la gestion des ressources importante de l’internet, par exemple, l’administration du système des noms de domaine et les adresses du protocole internet(adresse IP), l’administration des systèmes de serveurs racines, les standards techniques, l’interconnexion, les infrastructure de Télécommunication( convergence des technologies, ainsi que sa multilingualisation)

2-l’utilisation de l’internet

Cette question s’accentue sur  le spam(courriel indésirable) , la sécurité du réseau et le cybercrime.

3-les droits de propriété intellectuelle  ou le commerce international

ces questions sont très importantes pour l’internet mais qui toute fois s’étendent au delà de l’internet et pour laquelle il existe des organisations responsable.

4-Aspects développementaux

Ils s’accentuent beaucoup plus sur le renforcement des capacités pour les pays en développements.

◼ Diplo foundation

Elle a classé les questions de la gouvernance dans cinq paniers qui reflètent aussi les  quatre questions du GTGI.

-Infrastructure et standards

-légal

-Economique

-De développement

-socio culturel

–commission sur la science et la technologie pour le développement (CSTD)

Publia un répertoire des questions internationales de politiques publique dans sept paquets comme suit : -légalisation

-sécurité

-socio-culturel

-développement

-Economique

-droits humains

-infrastructure et standardisation

On a puis remarquer que ces différentes questions se rapprochent de part et d’autres, ainsi parlons de leur méthodologie d’analyse en choisissant le cube de Diplo foundation.

  • Méthodologie d’analyse des questions de la Gouvernance Internet
  • En partant de la méthodologie du cube de Diplo, nous analyserons ces différentes questions en se basant sur les quatre axes suivant ; où (l’axe du cube en rouge elle s’inscrit dans le concept selon lequel les questions de la gouvernance internet peuvent être traitées au niveau Local, National, régional ou  global) Quoi (dans le concept de cet axe en bleu les questions peuvent être traitées par catégorie) Qui (l’axe en vert elle reflète la nature multi-acteurs de la GI, c’est-à-dire que les questions sont traitées par une multitude de parti prenantes) et Comment ( cette partie de l’axe parle de la stratégie à adopter pour résoudre c’est questions) L’axe Quand est la cinquième composante du cube même s’il ne figure pas sur le cube et n’est pas définie, son but principale est d’illustrer les différents interrelations dans la politique de la Gouvernance de l’Internet.

Voici un model de  réflexion de Diplo foundation.

Les questions de la vie privée (QUOI) devraient être traitées par la société civil(QUI) à l’échelle national (Où) par une interaction spécifique( COMMENT)

Malgré que le cube de Diplo soit détaillé, il y aurait un intérêt croissant pour le développement de plateformes pour aider la communauté à développer des solutions aux questions de la Gouvernance de l’internet.

Des plateformes comme :

◼ Le panel on Global internet coopération and Gouvernance Mechanism

Convoqué par INTERNET CORPORATION FOR ASSIGNED NAMES AND NUMBERS ( ICANN)

◼ Et le Forum  Economique Mondial (FEM)

  • Les principes politiques de l’internet

Internet s’est intégré dans nos vie quotidienne de tous  les jours, grâce à lui  nous faisons des paiement de factures , nous faisons des affaires , nous communiquons etc.

En bref, internet à fait du monde un village planétaire où on peut donner et recevoir tout ce qu’on veut sans être obligé de se déplacer. Cependant, son évolution exponentielle à suscité beaucoup de discussions en relation avec les droits et les principes associées à l’utilisation de l’internet, sa gouvernance et sur les meilleurs façons de développer ses lois et politiques.

Ainsi  pour appliquer les droits humains à l’environnement de l’internet et aux principes de conception de l’internet, divers groupes de partie prenantes comme ( Internet society, organisation pour la coopération et le développement Economique OCDE , internet corporation for Assigned Names and Numbers etc.) ont accompli du travail.

Les principes +les normes +les règles sont la pierre angulaire de tout régime de mise en place de politique, organisation ou structure sociale. Donc les principes politique de l’internet est   l’élaborations de lois directrices de comportement selon les droits et devoirs et des prescriptions de particulière à suivre pour accomplir et mettre en place une actions dans le but de promouvoir et maintenir les principes de conceptions, les valeurs et dimensions de l’internet par les parties prenantes et pour les parties prenantes.

NB : les principes de conceptions de l’internet

Internet dépend d’un ensemble de principes et de protocoles  pour lesquels les ordinateurs et les réseaux peuvent communiquer les uns avec les autres. Parmi ces principes de conception nous avons :

  • Ouverture( c’est-à-dire dans un réseau ouvert, les réseaux individuels peuvent être conçu et développés séparément et chacun peut avoir sa propre interface qu’il peut offrir aux utilisateurs ou fournisseurs de services internet. Selon l’Article 19 de déclaration universelle des droits humains l’ouverture a joué et continu de jouer un rôle crucial dans l’histoire de l’internet. L’ouverture encourage la compétition , l’accessibilité à des bénéfices sociaux et  économiques). Une technologie qui illustre parfaitement le TCP/IP
  • Accès

Un principes clé de conception de l’internet, il lui a permis de se développer rapidement , puis attirer des investissements dans le réseau ; puisqu’aucune entité individuel ou en groupe  ne contrôle  le réseau, décide ce qu’il faut y publier.

  • Le bout en bout

Ce principe assure la fiabilité de l’internet, il lui a permis d’être moins cher  et plus rapide. Voici un extrait de la citation de Geoff Huston pour expliquer ce principe « le véritable levier  de l’argument bout en bout fut celui d’une architecture d’un réseau idiot pour des applications intelligentes tout le contraire de la sagesse qui prévaut à propos d’architecture réseau en cette époque. 

En résumé ces trois principes sont dérivés de principes architecturaux sur lesquels internet a été fondé, ils restent des principes clé opérationnels mais aussi, ils ont évolué en principes qui façonne la façon dont les acteurs interagissent, utilisent l’internet. 

  • Droits humains et principes de l’internet
  • Droits et principes sont interconnectés puisque les principes de conception de l’internet ( ouverture, accès et le  bout-en-bout ) sont basés sur les droits humains internationaux.      Par exemple,  la liberté d’expression de la communauté internet  qui est d’ailleurs basé sur divers texte, dont la déclaration universelle des droits humains.

En résumé, internet  peut devenir un outil pour l’autonomisation des peuples si et seulement si les droits suivants sont reconnus, protégés et respectés.

  • Accès à l’internet pour tous ;
  • Liberté d’expression et d’association ;
  • Apprentissage partagé et création de logiciel libre et à code source ouvert et de développement de technologie ;
  • Respect de la vie privée, surveillance et cryptage ;
  • Gouvernance de l’internet
  • Prise de conscience, protection et réalisation des droits.
  • L’élimination de toutes sortes de discrimination à l’égard des femmes( la convention du CEDAW 1980)

Ceci étant la  question qui  se pose à présent est de savoir  si  oui ou non il faut mettre en place de nouveaux principes ou droits spécifiques pour l’internet afin qu’ils soient adoptés au niveau international si  possible qu’ils soient  en parallèles à  la déclaration  universelle des droits humains.

Cette question a été un sujet de discussion durant les Forums de la Gouvernance de l’internet et pendant d’autres fora,sommet,où les questions relatives( à la protection de liberté d’expression, de la dignité humaine, et de sécurité des utilisateurs en ligne surtout qu’internet est un réseau qui est partout. Internet society ISOC, cette organisation spécialisée dans le domaine d’élaboration de politiques de travaille à encourager l’application  de  ces principes dans diffèrent secteur partout au monde, les principes de l’internet society sont développés par  une organisation pour une  organisation, afin de  guider son travail, contrairement à L’Isoc  l’OCDE est une organisation intergouvernementale où les Etats membres avec la contribution des parties prenantes étudient et formule les principes.

Par exemple, l’Isoc travail avec les principes suivant :

Capacité à se  connecter, à s’exprimer, à innover, à  partager, à choisir, à faire  confiance. -ICANN travail  avec :

-liberté d’expression

-liberté d’association

-respect de la vie privée, accessibilité

-liberté d’information et accès à information et au développement de l’internet.

Les acteurs et groupes de partie prenantes

L’écosystème internet est la façon dont Internet Society décrit les acteurs, les évènements et les processus qui caractérisent le modèle internet.

C’est une façon très pratique et utile d’avoir une vue sur la diversité et l’importance des acteurs de l’Internet, il s’appuie beaucoup sur le fait que le bon fonctionnement de l’ensemble dépend de chacun des acteurs.

Il est constitué de

_les gouvernement

-le secteur privé

-la société civile

-la communauté technique

-les organisations intergouvernementales

Et chacun joue un rôle qui lui est propre, tient par exemple l’Etat élabore des politiques publiques à propos de l’Internet par une prise de décision unilatérale, bilatérale ou multilatérale.

Parmi eux nous trouverons des groupes en charge

  • Des standards techniques

comme le internet engineering Task Force ( IETF), le world wide web consortium(W3C), Institute of Electrical and Electronique Engineering (IEEE)

  • De la gestion des ressources pour le maintien du système d’adressage global d’adressage global

Ils gerent les resources pour le maintain  du system des adresse IP, les gro upes comme   ICANN ( Internet corporation Assigned Names and Numbers) ; les Registres Internet Régionaux (RIRs) ;

  • Des entreprises qui fournissent des service d’infrastructure réseau

Par exemple,

Les fournisseurs de service de nom de domaine (DNS) ; les opérateurs réseau ; les hébergeurs et fournisseurs de service d’informatique en nuage et point d’échange internet

  • Des individus qui et organisations qui utilisent internet pour communiquer les uns avec les autres et qui offrent des services et des applications, ou qui développent du contenu comme vous et moi.
  • Des organisations qui s’impliquent dans l’éducation et le renforcement de capacités comme les organisations multilatérales comme l’ISOC, les institutions d’éducation et les agences gouvernementales.
  • Ceux qui s’occupent des politiques et de la prise de décision niveau local ou global.

 

  • L’approche multi-acteurs de l’Internet

 

Cette approche fait partie des gènes de l’Internet, vous savez la façon dont internet à été construite, on a puis remarquer que les membres de  sa communauté venait de part et d’autre. Je prend l’exemple d’une maison que nous voulons construire ,il nous faudra tellement de matériels même les plus insignifiant qui contribuerons à la construction de notre maison, plusieurs matériels pour une seule maison voilà ce que représente internet une maison (internet) qui nécessite plusieurs matériels (acteurs).

Sincèrement Internet ne peut par être gérer par une seule entité quand même, cette ressource est partout.

En conclusion Internet est pour tout le monde et tout le monde doit avoir un rôle à jouer dans sa gouvernance pour son évolution exponentielle et continue. Moi j’y contribue et j’espère que vous aussi.

Auteure : Pauline kpogomou entrepreneure web, Activiste,  Présidente fondatrice  de l’association des femmes autonomes  Indépendantes et Dévouées FAID  stagiaire en Gouvernance internet  du chapitre Guinée. Je pense qu’il faut plus de Femmes dans le processus de gouvernance Internet.

Tel :+224 623683329

Email : kpogomoulina20@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Votre avis sur l'utilisation de l'internet